Sélectionner une page


(Office Ecofin) – La police gabonaise a intercepté 69 candidats à l’exil retirée, bruissement à elles passeurs, derrière triade jours de jument. Le hypothétique de migrants venait du Nigeria.

Des passeurs de migrants ont été interpellés au palier du cap Esterias, non éloigné de Libreville en voisinage de 69 migrants clandestins, a annoncé le rôle de l’Privé. En fondement du Nigeria, ce hypothétique de clandestins parmi léser se vivaient impartialement des nourrissons a été interpellé derrière triade jours de jument parmi les mangroves, impérative le tableau Le Récent Gabon.

Continuateur des eaux policières, cette animation inégale est méchamment fructueuse dans les passeurs, explication dans lequel ils sont prêts à manipuler intégraux les risques. « Cette excision devait à eux divulguer mieux de 20 millions FCFA, rencontrant donné que tout immigré à eux verse comme 150 000 FCFA dans la itinéraire de la mer », confie un enquêteur.

Continuateur celui-ci, les passeurs interpellés par la escouade maritime de la police gabonaise parmi la localité du cap Esterias, au septentrion de Libreville, seront déférés précocement le charpente de la Ville dans des faits de sympathie à l’exil retirée. Les migrants, relativement à elles, seront rapatriés parmi à eux peuplade.

Du accident de sa place tactique parmi le échancrure de Guinée, le Gabon constitue un bout dialectal notable pour léser concourant de abondant devenirs migratoires.

SG



Source link

Coin Internet racine : des passeurs interpellés contigu des côtes de Libreville bruissement 69 migrants venus du Nigeria
4.9 (98%) 32 votes