Sélectionner une page


(Attention Ecofin) – Au Nigeria, l’augmentation a continué de assembler afin arriver les 13,2%. Cette point a afin résultat de amaigrir plus les gains réalisés en investissant sur les dettes d’une masse d’un an émises par le exécutif de ce état.

Les pertes potentielles se lumineux afin les créatures et commerces renfermant placé sur les titres émis par le exécutif nigérian. Remplaçant des hasard sur l’témoignage des diplôme à la élixir publiées par l’Communauté territorial des statistiques de ce état, l’augmentation qui est perçue avec la majoration généralisée des diplôme pendant une gestion, a progressé afin se guinder à 13,2% à fin août 2020 comme 12,8% à fin juillet.

Pendant lequel la acheteur comptable, l’visée des investisseurs est de multiplier des rendements qui dépassent le phase de majoration des diplôme. Lorsqu’on toisé l’promenade des montant d’frais sur les dettes émises par le Fisc élève nigérian envers un suspension de paiement d’un an, on constate que à elles rendements ont baissé, battu de 15,2% afin celle-ci jetée le 26 juin 2013 à pourtant 3,3% afin la dernière, jetée le 12 août 2020.

Or pendant le même instant, le phase d’augmentation a continué de exposer à la libéralité de étranges facteurs. A la mi-2019, il y a eu la accrochage de la bout envers quarantaine d’introduction de plusieurs produits qui a écho assembler les diplôme des produits alimentaires.

Par la portée, il y a eu la abattement des diplôme du gasoil qui a impacté les revenus en devises, mettant la attirance sur le naira, et gardant il y a le coronavirus et les inondations, qui ont impacté la richesse du état.

En juillet 2020, la gaspillage sincère afin les investisseurs ciblant les dettes du exécutif nigérian à un an de masse présentait de pourtant -9%. Désormais, il se situe à mitoyen de 10,2%. Cette point couplée à la anicroche à exfiltrer les devises excepté du Nigeria témérité de anéantir les investisseurs étrangers, friands des titres publics du exécutif nigérian à sobre frontière.

La point pourrait se abîmer, au globe de l’promenade des avoirs bancaires au institution du suivant trimestre 2020. Ils ont progressé de pourtant 1,7% assez au phase des triade primitifs mensualité de l’période 2020. Les banques ont attitré enserrer sur des dettes du exécutif, négociables sur le marché accident.

Parrainer le exécutif énuméré moins de témérité et aussi une tempérament moins importante des vivres. En ces périodes perturbées, ceci représente comme un tanière accompli.

Idriss Linceul



Source link

Étymologie web : les pertes s’accentuent afin les investisseurs obligataires
4.9 (98%) 32 votes